Lire sur tablette est beaucoup moins fatiguant pour les seniors !

Un jeune et sa grand-mère et unipad

Le lecture numérique se développe. Aux Etats-Unis les ventes de livres numériques représentent plus de 20% du marché du livre. Néanmoins, beaucoup considèrent qu’il est plus fatigant de lire des textes électroniques que les livres imprimés.

Mais qu’en est-il vraiment ?

La prestigieuse Université Johannes Gütenberg de Mayence a publié une étude*, qui répond à cette question, dans la revue scientifique  Plus One. Ses chercheurs ont mesuré** la fatigue générée par la lecture.

Ainsi, de jeunes adultes et des seniors ont été soumis à un même test de lecture sur trois supports différents : papier classique, reader (Kindle) et tablette (Ipad).

Les résultats de l’étude sont frappants. On y apprend que :

1 – Il est beaucoup moins fatiguant pour une personne âgée de lire sur tablette que sur reader ou papier. 

Capture d’écran 2013-06-10 à 14.46.43L’explication provient du rétroéclairage. Le fond lumineux augmente le contraste du texte, point important chez les seniors, dont la vue baisse.

2 – Le degré de compréhension est le même pour tous les supports.

3 – Le temps de lecture est le même.

4 – Au final, les personnes déclarent préférer le papier, quel que soit leur âge.

Capture d’écran 2013-06-10 à 14.45.44Les chercheurs supposent que l’importance des livres traditionnels (imprimés) dans notre culture est trop forte pour gommer la subjectivité des personnes interrogées. En revanche, on pourrait se dire que les jeunes étant plus familiers avec les supports électroniques, donc ils seraient moins attachés au livre imprimé. Or il n’en est rien !

Bien sûr, il s’agit d’un seul et premier résultat qui nécessitera d’être corroboré par d’autres études. Il serait intéressant de faire la même étude mais sur un texte plus long.

Quoi qu’il en soit, cette étude soulève un a priori de taille : non, la lecture sur écran ne fatigue pas plus que sur papier. Au contraire !

Par ailleurs, d’autres études révèlent que les seniors sont de grands amateurs de tablettes pour ses multiples usages, son ergonomie et son interface intuitive (voir la revue de presse sur « les seniors et le numérique » ici). Elles font partie de la vie quotidienne des maisons de retraite et il est fort à parier que sa banalisation en fasse un support de lecture privilégié chez les seniors dans les années à venir.

* Etude : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3566074/#!po=1.78571. Les auteurs : Franziska Kretzschmar, Dominique Pleimling, Jana Hosemann, Stephan Füssel, Ina Bornkessel-Schlesewsky, Matthias Schlesewsky

** Il s’agit de mesures neurocognitives (EEG) et des mesures mouvements/vitesse des yeux (eyetracking)

J’ai suivi des études de lettres, puis d’édition. Aujourd’hui je vends des livres pour un grand groupe d’édition. En parallèle, je prépare un MBA e-business à l’école MBAESG pour me préparer aux mutations que va inéluctablement connaître mon secteur d’activité dans les mois, les années à venir.

Une réflexion au sujet de « Lire sur tablette est beaucoup moins fatiguant pour les seniors ! »

  1. Je suis une débutante concernant la lecture numérique. Pour le moment, je ne vois pas l’utilité, je préfère avoir entre les mains un vrai livre, je ressens plus le plaisir de la lecture et aussi rentrer dans l’histoire du lecteur, cela me donne l’impression que c’est la mienne. Je voyage en même temps puisque l’auteur que je choisis peut être issu de n’importe quelle partie du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>